Du COIB à l'AOL

Vers le milieu des années 70, le Président en exercice du COIB, monsieur Raoul MOLLET, décide de créer des antennes provinciales pour mieux diffuser l’image olympique. Chaque comité est constitué de représentants des principales fédérations sportives.

 

En Luxembourg, un comité olympique provincial est créé en 1977. Le premier Président en est Jean-Jacques VAN HAMME, un des piliers du Basket Club Luxair Arlon.

 

Les objectifs principaux des comités olympiques provinciaux sont d’être le relais du comité national, d’encourager les initiatives sportives et de promouvoir, à travers les fédérations sportives provinciales, les disciplines olympiques.

 

Suite au décès de Jean-Jacques VAN HAMME en 1999, c’est Michel LALLEMAND, ancien athlète et ancien coureur cycliste, qui lui succède à la présidence.

 

En 2001, après les jeux de SYDNEY, sous la présidence de monsieur François NARMON, le COIB national se réorganise et se restructure. Le Conseil d’administration maintient l’existence des Comités provinciaux, mais change leur composition et leurs objectifs. Dorénavant, les membres des Comités provinciaux sont désignés par Bruxelles sur proposition des acteurs locaux ; ils sont davantage représentatifs des différents secteurs de la société : monde économique, sport scolaire, sport pour moins valides, anciens athlètes, milieu médical, sport provincial, presse. Les Comités provinciaux doivent servir à promouvoir les valeurs olympiques, à organiser des formations ou conférences et à diffuser les grandes idées du mouvement olympique. En réalité, contribuer à sensibiliser à la pratique du sport, stimuler le sport-santé, encourager les initiatives sportives et aider les meilleurs sportifs provinciaux.

 

A la fin de l’Olympiade 2001-2004, le CA du COIB national constate que 7 comités provinciaux sont constitués et que parmi ceux-ci 3 fonctionnent très bien : le Luxembourg, Anvers et le Limbourg.

Pour l’Olympiade 2005-2008, un nouveau CA est élu qui désigne un nouveau Président, monsieur Pierre-Olivier BECKERS. Lors de sa réunion du mois de mars 2005, le CA du COIB national décide de supprimer les Comités provinciaux, tout en suggérant de garder un « contact », un « ambassadeur » dans chaque province. L’ « enterrement » des Comités provinciaux a lieu le 17-11-2005.

Début de l’année 2006, l’ancien Comité olympique du Luxembourg souhaite « rebondir » et crée l’Association Olympique du Luxembourg ( AOL ).

L’AOL est reconnue par la Province qui en fait un partenaire privilégié dans le domaine du sport.

Depuis 2002, le Président, désigné par Bruxelles, est François Back. Il continuera sa mission à la tête de l'AOL créée en 2006.